Programmer des puces NFC sous macOS

Avec iOS 11, Apple ouvre enfin un peu les fonctions NFC de ses appareils. Et si vous avez un iPhone compatible (à partir du 7), il existe des outils pour macOS pour programmer des puces NFC.

Sous iOS, Apple permet uniquement la lecture de tag NFC, à partir de l’iPhone 7 (sous iOS 11). Les applications dédiées s’imposent : l’OS n’intègre pas de fonctions natives pour lire les tags. Mais il existe pas mal d’apps capables de lire les puces. Ca peut soit être des applications prévues pour identifier des produits précis, par exemple des objets qui contiennent un tag qui sert de clé de sécurité, soit des logiciels qui peuvent lire simplement le contenu (standardisé) d’un tag. C’est assez utile dans le cadre de certains handicaps, c’est bien expliqué sur Oxytude.

Avec macOS

Je m’intéresse ici surtout à macOS pour une bonne raison : je n’ai pas d’iPhone compatible. Sur l’App Store, vous trouverez une application gratuite assez efficace pour écrire sur des cartes : NFC ideas. Elle permet d’écrire des informations dans des tags facilement, avec différentes options : URI, message préformaté, numéro de téléphone, etc. Le fonctionnement est plutôt simple dans la pratique et c’est idéal pour “étiqueter” de façon invisible des objets, surtout si vous avez des tags discrets.

NFC ideas


Texte


URI


Numéro de téléphone

La principale contrainte reste le lecteur. A la base, j’utilisais un lecteur SCL3711, compact, mais il ne propose pas de pilotes natifs. Sous macOS, le plus simple est de passer par un lecteur nativement compatible PC/SC (la norme standardisée). En pratique, le plus courant est l’ACS ACR122U, qui lit la majorité des tags du marché et se trouve pour une petite quarantaine d’euros (moins en promotion) sur Amazon. J’ai payé le mien ~30 € avec 5 tags NFC (Mifare 1K) au format carte de crédit. Le programme marche aussi selon la documentation avec le ACS ACR1252U (USB) et le ACR1255U-J1 (Bluetooth, plus cher). Le HID Omnikey 5022 et l’Identive uTrust 370x fonctionnent aussi mais ils ne lisent pas les tags de type I et III.

Mon ACR122 avec un des tags

Une fois le lecteur branché (sans pilotes) il devrait apparaître dans le programme et détecter les tags. Ca peut aussi être assez pratique avec les appareils Android, qui gèrent souvent le NFC en standard. En gros, il y a moyen de s’amuser.