Commander un Furby avec un Game Boy Color

Le Game Boy Color, sorti à la fin des années 90, proposait une nouveauté qui n’a pas été très utilisée : de l’infrarouge. Selon ce site, il n’y a qu’une quinzaine de jeux capable d’en profiter. Et un titre le faisait de façon étonnante : Dancing Furby.

TL;DR : Dancing Furby permet de commander un Furby.

Le port infrarouge n’est utilisé que dans peu de jeux, et dans la majorité des cas pour échanger des données entre deux Game Boy Color. Mais dans certains cas, les développeurs utilisaient les fonctions pour des trucs plus étonnants. Communiquer avec une console Pokémon, débloquer des fonctions en utilisant une télécommande ou – dans un jeu sur les Furby – envoyer des commandes un jouet. J’ai déjà parlé des vieux Furby et de l’infrarouge et Dancing Furby, un titre japonais, utilise la même technique. Quand on gagne une partie sur un Game Boy Color, l’écran affiche un Furby et explique qu’il faut simplement viser l’animal en pressant A. Le Game Boy Color envoie ensuite le code infrarouge nécessaire pour faire réagir l’animal. Cette page indique que le Furby pète quand in envoie la commande, mais ce n’est pas le cas sur le mien. Je suppose que ça dépend du modèle et du pays d’origine.

L’envoi

La commande envoyée dépend du type de partie (facile, moyen, difficile) et comme le Game Boy Color n’émet pas très fort, il vaut mieux bien les rapprocher. Je vous mets aussi une image issue d’un émulateur, vu l’écran abominable du Game Boy Color. Un développeur s’amuse à essayer de prendre en charge l’infrarouge dans un émulateur, et c’est plutôt intéressant. Dans la vidéo, la partie dans le coin montre simplement la fenêtre infrarouge du Game Boy Color filmée avec un appareil qui voit l’infrarouge (un vieil iPod touch).