Tag Archives: Infrarouge

L’impression en IrDA et les vieux Mac

En rangeant, je me suis rendu compte que j’avais deux trucs que je n’avais jamais testé dans mon bordel mon labo mon bureau. Deux adaptateurs IrDA pour une imprimante en bus parallèle.

Z-Nix, la souris sans fil en infrarouge et en ADB

Je continue à collectionner les souris et claviers ADB un peu particulier. Cette fois, j’ai trouvé une Z-Nix, une souris sans fil en infrarouge, un peu particulière.

Commander un Furby avec un Game Boy Color

Le Game Boy Color, sorti à la fin des années 90, proposait une nouveauté qui n’a pas été très utilisée : de l’infrarouge. Selon ce site, il n’y a qu’une quinzaine de jeux capable d’en profiter. Et un titre le faisait de façon étonnante : Dancing Furby.

Jumeler une télécommande infrarouge Apple avec l’Apple TV 4

La question m’a été posée récemment (et c’est un truc que j’ai fait dès le premier jour avec l’Apple TV) : comment faire quand on dispose de plusieurs appareils qui utilisent une télécommande Apple (Mac, iPod Hi-Fi, dock iPod, etc.) ?
appletv-2-compare-201509

IRTalk : le partage de fichiers par infrarouge

Avant l’avènement du Wi-Fi à la fin des années ’90, la seule technologie de connexion sans fil qui existait était l’infrarouge. L’implémentation la plus connue est l’IrDA (un truc assez commun dans les années ’90 sur les PC portables) mais Apple disposait aussi de sa propre version, l’IRTalk.
logo_irda

L’infrarouge dans les Mac

Aujourd’hui, je reviens sur une technologie qui n’est plus vraiment utilisée dans les Mac, l’infrarouge. Plus exactement l’IrDA, la technologie utilisée pour le transfert des données entre deux appareils. Apple a longtemps utilisé l’IrDA dans ses Mac, notamment le premier iMac.

Plus d’infrarouge pour l’iPhone 4S

Vous vous souvenez d’une polémique, il y a quelques mois : un brevet Apple expliquait comment empêcher de filmer dans les musées. Et bien ça n’arrivera pas, où en tout cas pas comme dans le brevet. En fait, le brevet se basait sur le fait que les capteurs des appareils comme l’iPhone sont sensibles aux infrarouges, au contraire de nos yeux. Un smartphone comme l’iPhone 4 peut par exemple voir ce que projette Kinect alors que c’est invisible pour nous. Bref, le brevet utilisait cette « fonctionnalité » des smartphones.