La manette de la PlayStation Classic sur un Mac

Aujourd’hui, Sony lance la PlayStation Classic, une version miniature de la première PlayStation dotée de deux manettes et de 20 jeux, pour 100 €. Et les manettes fonctionnent sur Mac.

Je ne vais pas m’étendre sur la qualité de la console, vous lirez le test dans Canard PC Hardware. Mais en gros, la console est bien finie, les jeux ne sont pas tous en français (dommage) et l’émulation est franchement perfectible (dommage aussi). Je vais juste parler des manettes.

La manette

La console propose deux manettes en USB, qui reprennent le design de la première manette de la console. Pour rappel, Sony a proposé trois variantes durant la vie de la console : la première version, avec des boutons de directions (et sans sticks ni vibration), la seconde (Dual Analog) avec des sticks analogiques mais sans vibrations (en Europe) et la DualShock (vibrations et sticks, notamment).

La reproduction semble fidèle, mais je n’ai pas de manette originale pour comparer, juste une DualShock. En tout cas, la finition est bonne. La manette reste de toute façon assez simple dans l’absolu : quatre boutons de directions, quatre boutons classiques, quatre gâchettes, Start et Select.

Sur ma PlayStation blanche (mais jaunie)

Petit défaut, le port USB. Sony a caché le port USB avec une décoration qui fait penser à la prises des manettes originales, mais du coup, la prise USB elle-même est plutôt courte (plus que sur une clé USB par exemple). Et donc si vous utilisez un ordinateur avec des prises femelles un peu enfoncées, ça ne rentre pas. Chez moi, c’est par exemple le cas de l’adaptateur USB-C vers USB d’Apple : il y a une sorte de renfoncement pour protéger la prise et du coup, la manette ne se fixe pas. De même, la fausse prise un peu large risque de bloquer les ports USB adjacents (un cas typique sur les vieux Mac).

La prise USB un peu courte

Maintenant, le côté pratique : elle fonctionne directement sur Mac. Sony n’a pas décidé de passer par des solutions propriétaires. C’est de l’USB, en protocole HID, sans modifications. Comme la manette est basique, la reconnaissance est basique : deux axes numériques (donc 0 ou 1, sans nuances), 10 boutons. Dans les jeux macOS qui reconnaissent les manettes HID (99 % des cas), ça va fonctionner. Voila.

10 boutons, des directions, la base

Le seul point négatif, c’est que Sony ne semble pas vendre les manettes seules (en tout cas pour le moment, quelques jours avant la sortie).