Le MiniDisc Data (introduction)

Cet article est le premier d’une sérioe sur une technologie intéresante : le MiniDisc Data de Sony.

Vous connaissez peut-être le MiniDisc, un format destiné à l’audio. Il a eu un succès correct dans les années nonante et Sony a décliné son disque dans plusieurs variantes, dont une destinée au stockage de données, le MiniDisc Data. Dans un format identique (72 x 68 x 5 mm), Sony stockait 140 Mo. Face à une disquette ou même un Zip (plus gros), la capacité était intéressante mais le MD Data était assez lent (~150 ko/s, comme un lecteur de CD-ROM 1x) et fonctionnait surtout d’une façon un peu trop particulière.

Un MiniDisc Data

En fait, le MiniDisc Data implémente son propre système de stockage des données (MDFS, MD file system). Vous ne pouvez pas réellement formater un MiniDisc Data en FAT, NTFS, HFS (etc.), il faut passer par des pilotes Sony qui vont littéralement encapsuler les données sur le MiniDisc à la place des données audio.

Sony a sorti plusieurs appareils à base de MiniDisc Data, ça va de l’appareil photo (j’en parlerais un jour) à l’enregistreur d’images, en passant par les lecteurs destinés purement à un usage informatique. Officiellement, il en existe deux dans ce cas : le MDH-10 (un lecteur portable) et le MDM-111, un lecteur 3,5 pouces. Les deux modèles se connectent en SCSI à un PC ou un Mac. En réalité, il en existe un troisième : le MDM-110.

Le lecteur interne


MDM110


SCSI, mais pas de sortie audio

J’ai récupéré mon premier lecteur de MiniDisc Data au Japon, sous la forme d’un Sony DKR-700. Il s’agit d’un appareil industriel qui permet de faire de l’acquisition depuis des entrées analogiques, pour un usage notamment médical. Quand j’ai reçu l’appareil, il fonctionnait mais le lecteur n’acceptait pas mon MiniDisc Data. Une fois démonté, j’ai trouvé un lecteur interne en SCSI, le MDM-110. Comme il ne lisait pas les disques, je l’ai envoyé à un expert ès MiniDisc (John-John, allez lire son excellent site) qui l’a révisé.

Pour mes premiers essais, j’ai branché le lecteur dans un Mac. En dehors du fait que j’ai eu des soucis à cause d’une nappe SCSI daubée (pas de chance), le lecteur est reconnu. Par contre, impossible de formater le disque MD Data. Ca plante assez rapidement. Je ne sais pas si ça vient du fait que le lecteur n’est pas officiellement dans la liste, mais ça ne marche pas. Après l’installation des pilotes, il me propose bien de formater en MiniDisc, mais rien à faire.

MDFS


MDFS


Nope

Ensuite, j’ai testé sur un PC sous Windows 98. Là, premièrement, il est reconnu sans pilotes et il est possible de formater un MiniDisc Data en FAT (ce que Jonathan avait fait). Par contres, c’est extrêmement lent. Joie de Windows, l’installation des pilotes est une plaie : Sony fournissait deux fichiers qui devaient être décompressés sur une disquette pour fonctionner : impossible de les placer sur le disque dur (une Compact Flash dans le cas présent) pour lancer l’installation. La solution a été un peu idiote : copier les fichiers décompressés à la racine de mon MiniDisc Data. Et même comme ça… ça ne fonctionne pas. Une fois les pilotes installés, Windows 98 plante au démarrage. Les outils se lancent une fois le pilote VXD supprimé, mais ils ne reconnaissent pas les disques. Assez bizarrement, donc, le MiniDisc Data marche en FAT sans pilotes, mais pas en MDFS.

Ca marche sous Windows


Mais impossible de passer en MDFS

Point intéressant, les lecteurs MiniDisc Data lisent normalement les MiniDisc Audio. Sony fournit même un logiciel qui doit permettre de lire un MiniDisc avec une interface de lecteur audio. Il permet même de modifier les informations sur les différentes pistes avec le clavier du Mac, ce qui est plutôt intéressant et pratique. Mais j’ai eu deux problèmes. Premièrement, le MDM-110 n’a pas de sortie audio. Il possède bien l’emplacement, mais les broches ne sont pas présentes. Et sauf si vous avez un des rares MDH-110 avec un firmware bidouillé, il est impossible de récupérer le contenu des disques, pour d’évidentes raisons liées au piratage. Le programme de Sony ne lit pas réellement le MiniDisc, il envoie la commande pour que le lecteur réagisse et utilise sa propre sortie. Donc sans sortie, pas de son. Mon autre problème vient du fait que le programme ne lance tout simplement pas la lecture, que ce soit avec un MiniDisc pré-enregistré ou de vieux MiniDisc enregistrés manuellement. Sur le MiniDisc enregistré a la mano, j’ai bien pu changer le nom des pistes, même si l’enregistrement une fois les modifications effectuées est franchement long. C’est par contre impossible sur un MiniDisc préenregistré, ce qui est normal.

Un MiniDisc préenregistré


Mac OS voit le disque


Le programme de lecture


Il lit les pistes (et on peut modifier)


La version Windows et son look… perfectible

Pour le momùent, il s’agit donc du premier post sur le sujet, en attendant que je reçoive un lecteur plus adapté (un MDH-10) et que je fasse aussi quelques tests avec un appareil photo. Une fois que je l’aurais remonté (et que j’aurais compris son fonctionnement), je testerais aussi le Sony DKR-700.