Ça donne quoi, un EyeTV FireWire en 2023 ?

La gamme EyeTV de chez Elgato (revendue à Geniatech, malheureusement) était assez large au début des années 2000, et la société utilisait un connecteur un peu innatendu : le FireWire 400. J’ai récupéré un EyeTV 410 récemment, pour vérifier si ça fonctionne encore (et pour vérifier la compatibilité avec macOS Ventura).

Le nombre de boîtiers FireWire était assez élevé : EyeTV 200 pour l’analogique (PAL/SECAM ou NTSC selon les régions), EyeTV 300/310 pour le satellite (DVB-S, pas S2), EyeTV 400/410 (DVB-T), EyeTV 500 (ATSC, pour les USA) et EyeTV 600/610 (DVB-C). La différence entre les versions x00 et x10 vient de la présence d’une lecteur pour les cartes CI (Common Interface) sur les versions x10, ce qui permet en théorie de décoder les chaînes payantes avec le matériel nécessaire.

Le boîtier

J’ai donc un EyeTV 410 (DVB-T), qui a l’avantage d’être utilisable à peu près partout en France. En effet, le 310 n’est que DVB-S (SD en pratique) et je ne suis même pas certain qu’il existe encore des chaînes diffusées à cette norme. Le 610 devrait encore fonctionner dans les zones couvertes par Numericable en France.

FireWire, PCMCIA, antenne.

Contrairement aux versions USB, l’EyeTV 410 ne dispose que d’un tuner numérique, sans entrée ou tuner analogique. On peut donc recevoir la TNT et c’est tout. Même s’il date de 2005 environ (l’arrivée de la TNT en France et le test de MacG datent de cette année là), il fonctionne toujours pour une bonne raison : c’est uniquement un tuner. La télévision numérique peut en effet être vue comme deux choses bien séparées : d’un côté la réception elle-même et de l’autre le décodage. En France, la norme utilisée (le DVB-T) est la même depuis 2005, donc un tuner de cet époque peut recevoir les flux. Par contre, l’encodage a changé : on était en MPEG2 SD en 2005, on est en H.264 HD en 2022 (bon, sauf LCI). Mais avec EyeTV, c’est un logiciel (mis à jour) qui décode, donc un tuner de 2005 fonctionne encore.

LCI en SD

Dans les faits, il est possible que la France passe un jour au DVB-T2 (une version évoluée de la norme) mais ce n’est pas une évidence : il y a seulement des canaux de test depuis des années. dans certains pays, la bascule est faite depuis un moment, comme en Allemagne ou au Royaume-Uni. Idem pour l’encodage : un passage en Ultra HD n’est pas exclu, et le codec sera probablement le H.265 (HEVC), mais certains pays diffusent en hertzien en 1080p et H.265 (comme l’Allemagne).

Les joies du FireWire

Techniquement, le boîtier s’alimente directement en FireWire et devrait fonctionner sans adaptateur secteur. Il n’y en avait pas dans la boîte à l’époque, mais le boîtier a tout de même une prise barrel pour être alimenté en 12 V (et il peut aussi probablement être alimenté via la seconde prise FireWire 400). On peut le placer dans une chaîne FireWire, mais le manuel recommande de ne pas placer un périphérique auto-alimenté derrière le boîtier. La boîte contenait aussi une télécommande (je vais y revenir) et une antenne d’intérieur. Sur le coup, il vaut vraiment mieux utiliser une antenne “collective” (enfin, sur le toit) que cette petite antenne, sauf si vous habitez dans une zone très bien couverte (Paris avec la tour Eiffel par exemple).

Dans la pratique, ça marche sans alimentation externe sur un MacBook Air (2012) avec un adaptateur Thunderbolt vers FireWire 800 puis un câble FireWire 800 vers 400. Mais avec un MacBook Pro moderne en USB-C, il faut ajouter l’adaptateur Thunderbolt 3 vers Thunderbolt 2 et une alimentation externe, sinon ça ne démarre pas.

Avec EyeTV 4

Je pensais que la suppression du FireWire Audio de Ventura, qui bloquait le lancement d’EyeTV, allait empêcher le boîtier de fonctionner, mais ce n’est pas le cas. Il fonctionne parfaitement avec EyeTV 4 et il est possible de regarder la TV comme avec n’importe quel tuner USB. De même, l’interface commune fonctionne et affiche des messages. La carte de transcodage ne fonctionne pas, mais elle nécessite probablement une interface CI+. En théorie, on peut décoder Canal+ (TNT) mais il faut une carte de décodage et un abonnement, qui ne sont plus vraiment disponibles : les cartes d’abonnement pour la TNT payante n’existent plus depuis un moment. Enfin, avec EyeTV 4, la télécommande ne fonctionne pas.

Il est reconnu


Les joies d’EyeTV 4


La HD marche


Rien à dire

Avec EyeTV 3

L’EyeTV 410 était livré avec EyeTV 2, mais la version 3 fonctionne aussi très bien, notamment pour le décodage de la HD. Avec la version 3 (et un OS compatible, le programme n’est que 32 bits), tout a fonctionné, même la télécommande. C’est d’ailleurs la même que celle livrée avec pas mal de tuners de la marque. J’ai juste eu un souci sur une installation : sous Mojave, EyeTV plantait dès le branchement, mais marche avec un Netstream, donc il y a probablement un souci de préférences.

La télécommande marche


La carte CI de décodage ne marche pas (ici avec EyeTV 4)

Et la dernière photo montre les progrès en quelques années, avec le tuner FireWire de 2005 et la version mobile pour iPhone, sortie environ 8 ans plus tard.