Tag Archives: Laserdisc

Un LaserDisc accéléré : l’apprentie sorcière de Disney

Il y a quelques mois, je parlais des films accélérés à la télévision, et du problème du PAL speed up. Et j’expliquais que certains LaserDisc faisaient la même chose. J’ai donc trouvé un disque pour donner un petit exemple.

Roland Sound Space, le son 3D en stéréo

Récemment, j’ai trouvé un LaserDisc intéressant : il contient de l’audio en Roland Sound Space. C’est quoi ça encore ? De l’audio en « 3D » en stéréo.

Passer un Yamaha APD-1 du 110 V au 230 V : peut-être possible

Alors, attention : je n’ai pas testé cette astuce, pour une bonne raison : je n’ai qu’un démodulateur AC3-RF et je ne me sens pas de le démonter entièrement pour tester. Mais si vous êtes motivés, il est visiblement possible de forcer un modèle japonais (qui est 110 V / 50-60 Hz) en modèle européen (230 V / 50 Hz).

3M Videodisc, les « LaserDisc Surprise »

Régulièrement, je vois passer des LaserDisc avec un pochette un peu bizarre, qui porte le nom « 3M Videodisc ». Et en cherchant un peu, je me suis rendu compte qu’il s’agit de « LaserDisc Surprise ». Je m’explique.

Un (autre) lecteur de CDV, le Pioneer PD-707V

Je me suis rendu compte que je n’avaios jamais présenté mon lecteur de CD Video NTSC, le Pioneer PD-707V.

Le Visual Almanac d’Apple, un LaserDisc interactif

Avec un peu de retard, la troisième partie de mes expérimentations avec les LaserDisc et les Mac. Dans le premier article, j’expliquais comment relier un Mac à un lecteur de LaserDisc, avec le choix du modèle de lecteur, l’adaptateur série, etc. Dans le second, comment le faire avec un émulateur (parfois plus simple). Ici, je vais parler du LaserDisc d’Apple, le Visual Almanac.

Un Mac, un LaserDisc… et HyperCard (dans un émulateur)

Second article de la série sur les LaserDisc, HyperCard et les Mac. Après une explication du fonctionnement avec un vrai Mac et en attendant un article sur un second disque (spoiler : j’en parle dans cet article) et sur les LaserDisc Hypercard en général, je m’intéresse à la connexion… sans Mac de l’époque.

Un Mac, un LaserDisc… et HyperCard

Dans les années 80, les ordinateurs n’avaient pas des capacités très avancées pour les images la vidéo ou le son. Et certains développeurs ont donc eu une idée : coupler les capacités d’un ordinateur (l’interface, la souris, etc.) avec le format le plus avancé pour l’image, la vidéo et le son : le LaserDisc.

Les LaserDisc « compatibles » Dolby Surround

Je parlais la semaine dernière du Dolby Surround et du fait que l’audio était intégrée dans le flux stéréo. Mais saviez-vous qu’il existait des solutions compatibles Dolby Surround ?

Un lecteur de CDV, le Philips CDV 185

Si les LaserDisc les plus courants mesurent une trentaine de centimètre (12 pouces) , il existe des disques de 8 pouces (20 cm) et 5 pouces (12 cm). J’avais déjà parlé de ça il y a quelques années, mais à l’occasion d’une vidéo, je me suis penché une seconde fois sur le sujet. Et j’ai trouvé un lecteur de CDV (les disques de 5 pouces).