Un lecteur de CDV, le Philips CDV 185

Si les LaserDisc les plus courants mesurent une trentaine de centimètre (12 pouces) , il existe des disques de 8 pouces (20 cm) et 5 pouces (12 cm). J’avais déjà parlé de ça il y a quelques années, mais à l’occasion d’une vidéo, je me suis penché une seconde fois sur le sujet. Et j’ai trouvé un lecteur de CDV (les disques de 5 pouces).

Dans les disques de 12 cm, il existe deux variantes. La première porte le nom de “CDV” (CD Video) et il s’agit de disques de 12 cm qui contiennent de la vidéo en format LaserDisc (analogique) et de l’audio numérique (CD). On a donc une ou plusieurs pistes audio classiques (lisibles dans n’importe quel lecteur de CD) suivie de vidéo analogique (quelques minutes). Le second, le “VSD” (Video Single Disk) contient uniquement de la vidéo, et les disques ne peuvent être lu que sur un lecteur de LaserDisc (ou de CDV). Les disques de ce type étaient souvent vendus comme un bonus, par exemple le clip d’un titre sur un CD Audio ou la bande annonce en VSD (cas de Terminator 2). Dixit la base LDDB, qui recense les LaserDisc, il y a 204 CDV PAL, pas de VSD PAL, 228 CDV NTSC et 142 VSD NTSC (soit 574 titres).

30, 20 et 12 cm

Les lecteurs de disques 5 pouces

Il existe assez peu de lecteurs qui ne lisent que les disques de 12 cm, mais la majorité des lecteurs de LaserDisc peut heureusement les lire. En gros, tant que le plateau est découpé proprement pour lire les CD, ça doit passer, et c’est le cas de presque tous les lecteurs depuis le milieu des années 80. Il existe six lecteurs uniquement compatibles 12 cm : Pioneer PD-707V, Sony CDP 301V, Yamaha CDV-S100 et Yamaha CDV M-777 (tous NTSC), le Sharp QT-93CV (une boombox à l’ancienne qui lit les disques NTSC) et le Philips CDV 185 (que je possède). Les lecteurs ressemblent assez logiquement à des lecteurs de CD Audio, vu que c’est la fonction première des appareils.

Le lecteur de Philips

Dans un format “lecteur de CD” avec un écran assez imposant sur la droite, le lecteur de Philips propose donc un tiroir pour les CD mais aussi les CDV. Niveau sortie, on a une sortie composite (vidéo) et des prises RCA (audio), une sortie numérique S/PDIF en coaxial (rare, parfait pour les CD DTS), une sortie Peritel (elle ne câble que le composite, pas de RGB, pas de S-Video en couleur) et une sortie antenne (j’en reparlerais). Bon, seule la sortie composite fonctionne correctement et la qualité reste assez moyenne : c’est un lecteur plutôt ancien (1988) et le résultat est franchement limite. Après, je n’ai qu’un seul CD Vidéo, et la qualité reste faible, même avec un bon lecteur. Les captures ne rendent pas vraiment hommage à la vidéo, mais YouTube n’accepte pas les vidéos pour cause de copyright.

La face avant


L’arrière : prises pour les télécommandes, composite, audio, S/PDIF, antennes, etc.


En composite


En RF


Sans vidéo

En audio, le lecteur reste correct, rien à dire de spécial sur le sujet, et la présence d’une sortie numérique peut avoir de l’intérêt.