Ripper un Super Audio CD avec un vieux lecteur de Blu-ray

J’ai déjà parlé du Super Audio CD, un disque lancé en 1999 qui offre une qualité audio supérieure au CD classique en utilisant une technologie appelée DSD. Mais saviez-vous que le Super Audio CD offre une protection contre la copie plutôt efficace ?

TL;DR : Pour ripper un Super Audio CD, il faut un des rares lecteurs Blu-ray compatibles.

D’un point de vue technique, un Super Audio CD utilise la même base que les DVD, avec une ou deux couches de données, une densité identique, etc. Pourtant, les protections intégrées empêchent la lecture dans un simple lecteur de DVD de PC. De plus, les données sont évidemment chiffrées, avec une clé qui se trouve dans une zone spécifique du disque, uniquement accessible avec un lecteur adapté. Comme aucun lecteur de PC ne peut lire les Super Audio CD, le piratage a été inexistant pendant une bonne dizaine d’années. Mais au milieu des années 2000, une solution est apparue : la PlayStation 3. Les premières générations de consoles disposent en effet d’un lecteur de Super Audio CD et quand la console a été crackée, il est devenu possible de générer des ISO de Super Audio CD. Cette solution fonctionne bien, mais elle a un défaut : trouver une PlayStation 3 de première génération (20 et 60 Go avec compatibilité PlayStation 2) est difficile. De plus, la console doit utiliser une version assez ancienne du firmware pour être crackée.

En 2014, un projet intéressant a vu le jour : récupérer le lecteur d’une PlayStation 3 en externe (en USB) pour lire les disques. Mais en 2016, une solution plus simple (enfin, moins compliquées, en fait) a vu le jour : passer par un lecteur Blu-ray capable de lire les Super Audio CD. Au fil du temps, cette solution a réussi à s’imposer et – surtout – le nombre de lecteurs compatibles a augmenté. C’est là que ça devient intéressant : depuis février 2018, on peut utiliser quelques lecteurs de Blu-ray Sony qui ont le (gros) avantage de se trouver facilement à des prix assez bas en occasion.

Les lecteurs de Sony

J’ai tenté avec un lecteur Sony (BDP-S490) mais la liste des modèles compatibles devient longue. Il y a quelques Oppo, des Pioneer (assez cher) et des Cambridge Audio (même chose, assez cher). Dans les modèles Sony, ça fonctionne aussi avec le S590, S790, S4100 et S5100 (au moins). Globalement, tant qu’il est de la génération 2012 et qu’il lit les Super Audio CD, ça devrait marcher. Pour vous donner une idée, on peut trouver un BDP-S490 pour environ 30 à 40 € en occasion facilement (et un peu moins en cherchant un peu).

Le lecteur de Sony


Impossible de lire un Super Audio CD en HDMI

Pour ripper un Super Audio CD, vous aurez besoin d’un Super Audio CD (si), du lecteur de Blu-ray et sa télécommande, d’un téléviseur/moniteur quelconque (attention, les lecteurs Sony sortent obligatoirement en HDCP) et d’une clé USB de 8 Go au moins pour stocker l’ISO du Super Audio CD. De plus, vous devrez connecter le lecteur de Blu-ray à votre réseau, soit en Ethernet soit en Wi-Fi sur les modèles compatibles. Je n’ai pas essayé le Wi-Fi : le BDP-S490 que j’ai utilisé ne propose que l’Ethernet (le S590 ajoute le Wi-Fi). Enfin, sur Mac, vous devrez installer telnet, qu’Apple a supprimé de macOS High Sierra. Le plus simple consiste à utiliser homebrew avec la commande suivante : brew install telnet. Ca installe une version issue des sources d’Apple.

Ripper un Super Audio CD

Première étape, préparer la clé USB. Formatez en FAT32 (MS-DOS) avec un partitionnement MBR (Enregistrement de démarrage principal).

FAT32

Télécharger le script sur cette page. Copiez le dossier complet à la racine de la clé USB. Dans le dossier AutoScript, modifiez les fichiers AutoScript et AutoScript.TSS avec les données suivantes.

#MTKAT 0.xx script
CLI(CLI_exec echo root::0:0:root,,,:/root:/bin/sh >/etc/passwd)
CLI(CLI_exec /usr/sbin/telnetd &)
SLEEPMS(3000)
CLI(CLI_app.vfdmg.b clear_msg)
CLI(CLI_app.vfdmg.b scroll_msg start)
SLEEPMS(5000)
CLI(CLI_drv.ir.rx.sq 0xaf000)
CLI(CLI_exec cp /mnt/sda1/AutoScript/sacd_extract_160 /)
CLI(CLI_exec /sacd_extract_160 -S &)

Maintenant, insérez la clé USB dans un des ports USB du lecteur de Blu-ray (il peut être allumé). Après quelques secondes, l’affichage en façade devrait afficher 0000 et le lecteur s’ouvrir. Insérez le Super Audio CD.

Ensuite, voici une étape indispensable. Dans les menus, allez dans les réglages de musique (Music Settings) et changez la valeur de Super Audio CD Playback Channels (DSD 2ch ou DSD Multi). Le choix importe peu, le but est de modifier la valeur. Profitez du passage dans les menus pour récupérer l’adresse IP du lecteur.

Les réglages


Changez la valeur


Le choix importe peu

Sur le Mac, tapez la commande suivante : telnet adresse_IP (le nom d’utilisateur est root).

Dans le Terminal, inscrivez cette commande : cd /mnt/sda1/AutoScript (la valeur sda1 peut être sdb1, etc., ça dépend un peu de la façon de démarrer et du port USB utilisé).

Enfin, tapez la commande qui va lancer l’extraction de l’ISO : ./sacd_extract_160 -I -i 127.0.0.1:2002

Création de l’ISO en cours

La création de l’ISO peut prendre un peu de temps, en fonction de la taille du Super Audio CD, de la vitesse de votre clé USB, etc. L’ISO se trouvera dans le dossier AutoScript de la clé USB.

Petite alternative, si vous ne voulez pas faire de la ligne de commande : le programme ISO2DSD (existe en version Mac). Lancez-le, allez dans Server Input, tapez l’adresse du lecteur de Blu-ray et choisissez les options avant de cliquer sur Execute. Attention, certains Super Audio CD contiennent une version sur plusieurs canaux (5.1 généralement) et une version stéréo : en passant par ce programme, vous devez explicitement choisir la version.

Avec ISO2DSD

Lire l’ISO

Maintenant que vous avez obtenu l’ISO du Super Audio CD, que faire avec ? Déjà, vous pouvez gravez l’ISO sur un DVD-R, certains lecteurs acceptent ce type de disques (j’en reparlerais). Sinon, vous pouvez attendre VLC 4 qui devrait lire le DSD. Sous macOS, le meilleur lecteur reste Aurdivana. Ce logiciel pour idiophile audiophile accepte les fichiers DSD ou les ISO de Super Audio CD, peut envoyer le flux directement à un DAC compatible DSD (désolé, je n’en ai pas, donc je n’ai pas testé) et vaut ~75 €. Pour lire l’ISO, il suffit de la glisser dans la fenêtre.

Audirvana

Par défaut, Audirvana lit les ISO en stéréo, vous devrez passer par ISO2DSD pour extraire les fichiers multicanaux (si le Super Audio CD en contient). Une fois les fichiers DFF obtenus (du DSD, donc), vous pouvez aussi essayer de les convertir en PCM avec un programme comme XLD.

En pratique, pour terminer, si la méthode n’est pas simple, elle a le mérite d’exister et – surtout – de ne pas nécessiter un lecteur hors de prix. Pour les amateurs de Super Audio CD, le coût d’un lecteur de Blu-ray d’occasion ne devrait pas trop avoir un impact sur le budget.

Comme d’habitude, il ne s’agit pas d’inciter au piratage, juste de montrer comment dématérialiser sa propre musique et effectuer une copie de sauvegarde.