Supprimer une sauvegarde Time Capsule récalcitrante

Récemment, j’ai du supprimer une image disque de sauvegarde sur un boîtier Time Capsule (je vais expliquer pourquoi) et c’est une plaie. Après des heures et des heures, impossible. Mais j’ai finalement trouvé la solution : Windows.

Première chose, pourquoi ? J’ai des sauvegardes sur des boîtiers Time Capsule, avec des disques durs assez gros (3 To), sur lesquelles je sauve mon disque principal mais aussi mes SSD externes. Récemment, j’ai remplacé un des SSD et donc mélangé mes supports : j’ai remplacé un 750 Go par un 1 To, le 750 Go a pris la place d’une 500 Go, etc. En pratique, donc, j’ai changé les données de place. Le problème, c’est que Time Machine a un défaut, si les données sont déplacées, elles sont (re)sauvées. Donc si je déplace 500 Go d’un support à un autre… Time Machine sauve 500 Go et essaye de trouver de la place. Et je suis tombé sur un os : même après avoir effacé les anciennes sauvegardes, il n’y avait pas assez de place. Le gros problème, c’est que si j’ai un support 01 qui est sauvé, et que je déplace son contenu sur un support 02, Time Machine va garder 01 et essayer de sauver 02. Et ça bloque. La solution ? Effacer complètement la sauvegarde et recommencer, même si ce n’est pas forcément le plus pratique.

Le problème arrive. Time Machine en réseau sauve dans une image disque de type sparsebundle, qui peut changer sa taille. Du point de vue du système de fichiers, il ne s’agit pas d’une image disque, mais d’un dossier avec des centaines de milliers (littéralement) de petits fichiers. Et ça prend des heures et des heures à effacer avec le protocole réseau d’Apple, l’AFP. En réalité, dans mon cas avec des images de plusieurs To, je n’ai même pas réussi. Certains recommandent de passer en ligne de commande, d’autres d’effacer les fichiers manuellement par groupe de quelques milliers, mais ça prend un temp fou. Pour tout dire, la commande d’effacement n’accepte même pas de tout effacer d’un coup tellement il y a de petits fichiers. Je n’ai pas pensé à vérifier avant d’effacer, mais sur une sauvegarde plus petite (165 Go), je suis déjà à ~20 000 bandes.

165 Go, pas loin de 20 000 fichiers

Heureusement, il existe une solution simple : Windows. Oui. J’ai lancé une machine virtuelle, je me suis connecté et j’ai effacé les images disques en moins de 30 minutes (ça reste long). Pour ça, vous aurez besoin d’une machine sous Windows (une machine virtuelle qui accède au réseau suffit), de l’adresse IP du boîtier (il suffit de lancer l’Utilitaire AirPort) et du mot de passe éventuel. Dans l’Explorateur, tapez la ligne suivante dans la barre d’adresse : \\127.0.0.1 (mettez évidemment l’IP du boîtier). Comme nom d’utilisateur, j’ai mis mon nom d’utilisateur sous macOS, et comme mot de passe celui du boîtier (logique). Ensuite, j’ai simplement supprimé le fichier par l’Explorateur. Visiblement, ça vient du passage en SMB et forcer une connexion avec ce protocole sous macOS devrait permettre d’accélérer les choses (ce n’est pas le cas chez moi, j’avoue). Windows affichera ensuite le nombre de fichiers à effacer (beaucoup) et le nombre effacé par seconde.

L’IP du boîtier


Effacement en cours

Il existe peut-être une meilleure méthode, mais c’est la seule qui a fonctionné pour moi. Et maintenant, je recommence mes sauvegardes.