Painstakingly Concealed Secret Track, le programme Commodore 64 caché sur un CD

Sur l’album Zero Day de MC Frontalot, il y a une piste cachée qui porte le nom de Painstakingly Concealed Secret Track. Elle est sur le CD mais aussi sur Apple Music si vous voulez tenter. Et elle contient un programme pour Commodore 64.

L’article est en ligne sur le site de Canard PC Hardware, mais certains disques des années 80 et 90 contiennent des données pour d’anciens ordinateurs. Pas de vraies pistes de données, mais des informations encodées directement dans la partie audio. Je vous mets des liens vers les précédents sujets.

Camouflage (ZX81)
Camouflage (mais en mieux) (ZX81)
Över Tid Och Rum (Atari 8 bits)
Everybody Loves Urusei Yatsura (ZX Spectrum)
Peace and love, inc. (texte caché)
Inner City Unit (ZX Spectrum)
Plastic Raygun (ZX Spectrum)
Aural Quest (ZX Spectrum)
Kissing The Pink (BBC Micro B)
The Bermuda Triangle (Tarbell)
Brainfuel 2 (ZX Spectrum)
So Long America (NEC PC-8001)
Tu Dammi La Metà (MSX)
XL·1 (ZX Spectrum)
Talk To Me (ZX81, ZX Spectrum, BBC Micro, Apple II)
David El Gnomo (ZX Spectrum)
Glamour Screen$ (ZX Spectrum)
Bál Az Operában (ZX Spectrum)
Newtown Parkway / Astrablast (BBC Micro B)

Pour l’extraction, la première étape est évidemment d’encoder la piste. De base, le niveau est très faible, mais deux amplifications automatiques par Audactity permettent d’obtenir quelque chose d’utilisable. Ensuite, il faut transformer le WAV en programme pour Commodore 64. WAV-PRG et Audiotap (pour Windows) permettent ça. J’ai d’abord converti en TAP (en gros une image de cassette) puis en P00 (un programme). Pour le second, il faut utiliser la GUI et bien choisir Turbo Tape 64 comme loader.


Une fois le programme obtenu, j’ai testé avec Denise (un émulateur) sans trop de succès, puis avec VirtualC64 avec succès. Le programme affiche un logo, un peu de texte, puis demande d’entrer la date. Petite astuce, il faut bien mettre l’heure en UTC, donc en prenant en compte le décalage (+2 actuellement). Le code doit ensuite être tapé sur une page du site dont l’adresse est donnée (et effacée dans la vidéo), ce qui permet de télécharger un morceau. Du coup, je suis la 363e personne a avoir lancé le programme, ce qui n’est pas si mal.

L’image


Mon classement

Je dois dire que j’ai été bien aidé par ce tuto et les recherches de l’époque sur la piste cachée.