Tag Archives: Puma

Transformer un CD/DVD d’upgrade de Mac OS X en une version complète

Pendant longtemps, Apple a proposé plusieurs versions de ses disques d’installation. Une complète pour la vente en magasins, une mise à jour et éventuellement une version OEM, proposées avec des machines. Et il est possible de transformer facilement une version mise à jour en une version complète.

Les DVD, les Mac et l’accélération matérielle

Il fut un temps (que les moins de 20 ans…) où les ordinateurs étaient incapables de lire un DVD avec un logiciel. A une époque où un logiciel comme VLC fait une attaque en force brute sur la clé, ça surprend un peu, mais les PowerPC G3 et autres Pentium II n’avaient pas réellement la puissance pour décoder le MPEG2 des DVD et la solution de l’époque était d’utiliser une carte de décompression dédiée.
app

Les musiques d’intro de Mac OS X

Par rapport aux vidéos d’introduction des différents Mac OS X, petit plus (merci les commentaires) : voici les titres utilisés.

Pour l’introduction de Puma/Jaguar : c’est le titre Sofa Rockers du groupe Sofa Surfers.
Pour l’introduction de Panther : c’est le titre Eple du groupe Röyksopp.
Pour la ßêta de Panther : c’est le titre Ocean Air de Dzihan & Kamien.
Pour l’introduction de Tiger : c’est le titre Bytecry du groupe Weevil.
Pour l’introduction de Leopard et Snow Leopard : c’est le titre Exodus Honey du groupe Honeycut.

L’évolution de l’intro « bienvenue » de Mac OS X

Depuis des années, Apple propose une vidéo d’introduction avec Mac OS X. Revue de presse.

Petits trucs à savoir :
La bêta de Mac OS X n’a a priori pas de vidéo d’introduction (je ne l’ai pas trouvée).
Certaines bêta de Mac OS X proposent des vidéos différentes.
Parfois, la musique est plus longue que la vidéo elle-même et QuickTime (Mac OS X) affiche donc la dernière image en boucle. YouTube ne le fait pas, ce qui explique la coupure dans certains cas.
Mac OS X Lion et OS X Mountain Lion n’ont pas de vidéo d’introduction.

Quelques noms de code de Mac OS X

On a l’habitude des nom de code de chez Apple pour les versions majeures de Mac OS X, mais certaines versions mineures ont aussi des noms de code.

Selon Wikipedia, Apple a utilisé des noms issus de la mythologie pour Rhapsody : Grail, Titan, Hera, Loki, Medusa et Pele.

La première bêta de Mac OS X, publique, porte le nom de code Kodiak, un ours. Les DP2, DP3 et DP4 ont les noms de code Beaker, Bunsen et Gonzo.

Mac OS X 10.0 porte le nom de Cheetah, même si ce nom de code n’a pas été utilisé commercialement.

Mac OS X 10.1 porte le nom de Puma, et ce nom n’a pas été utilisé commercialement.

Mac OS X 10.2 « Jaguar » a donc utilisé le nom de code commercialement. Les mises à jour 10.2.1 à 10.2.6 ont porté des noms de code colorés : Jaguar Red, Blue, Green, Pink, Plaid, Black. La 10.2.7 porte deux noms : Smeagol sur les Power Mac G5 et Blackrider sur les PowerBook G4.

Mac OS X 10.3 devait s’appeler à l’origine Pinot, comme le vin. Mais c’est finalement Panther qui a été choisi.

Mac OS X 10.4 devait s’appeler à l’origine Merlot, mais c’est Tiger qui a été choisi. La version 10.4.1 porte le nom de code Atlanta.

Mac OS X 10.5 devait s’appeler Chablis, il s’appelle finalement Leopard.

Pour les versions 10.6, 10.7 et 10.8, vous connaissez évidemment les noms de code : Snow Leopard, Lion, Mountain Lion.

Enfin, un peu en marge des différentes versions de Mac OS X, le portage du système sur les puces x86 porte le nom de Marklar, les extraterrestres de South Park.

Apple abandonne les MAJ des vieux Mac OS X

Si jamais, pour une raison quelconque, vous devez réinstaller un vieux Mac OS X (10.0, 10.1, 10.2 et 10.3), attention : Apple ne propose plus les mises à jour depuis l’OS. Concrètement, il faut donc aller télécharger à la main la dernière version du système sur le site d’Apple, sans passer par les mises à jour du système. Même chose pour les rares personnes encore sous Mac OS 9.

Pour les amateurs : la combo 10.3.9 et la combo 10.2.8.

Mac OS X et la Ford Puma

C’est devenu un classique, Apple utilise des noms de félins pour ses systèmes d’exploitations. Mais avant Lion, Snow Leopard, Leopard, Tiger, Panther et Jaguar, il y avait… Mac OS X 10.1. Si les geeks savent que le nom de code du système était « Puma », Apple n’a jamais communiqué sur ce nom. Et pourtant, il semble que c’était prévu, mais qu’une voiture a empêché Apple de le faire : la Ford Puma. De ce que j’ai pu trouver, Apple a voulu utiliser le nom mais Ford l’utilisait à ce moment là pour une voiture et Apple n’a donc pas pu communiquer sur ce surnom.

Avec Jaguar, la firme a par contre commencé à utiliser le nom de code à la place du nom officiel. Au passage, le nom de code de la version 10.0 était « Cheetah » et celui de la version « Public Bêta » était « Kodiac ».