Tag Archives: FireWire

Du FireWire 800 dans un Power Mac G3 ou G4

Aujourd’hui, si on mettait du FireWire 800 dans un vieil appareil ? Tous les Power Mac depuis le G3 Bleu et Blanc ont au moins du FireWire 400, mais on peut avoir besoin de plusieurs connecteurs ou de passer à la norme 800, un peu plus rapide.

iPod : FireWire ou USB 2.0 ?

L’iPod HP que j’ai ressuscité récemment est un 4G, le dernier modèle (avec sa variante iPod photo) à pouvoir être synchronisé en FireWire. Mis est-ce que le FireWire est un meilleur choix que l’USB 2.0 ?

Firewire_Logo

L’IP over FireWire cassé dans les dernières versions d’OS X

J’en ai déjà parlé, Apple permet depuis quelques années de faire de l’IP over FireWire, ce qui pratique pour transférer rapidement des fichiers. Et visiblement, c’est cassé dans les dernières versions de Mac OS X.

Thunderbolt vers FireWire, le test

Apple l’a finalement sorti, l’adaptateur Thunderbolt vers FireWire est enfin disponible. Il vaut 30 € sur le magasin en ligne d’Apple, ce qui est correct.

Commençons d’emblée par un point important : techniquement, c’est en simplifiant une carte contrôleur FireWire. Il n’y a pas de conversion du signal en tant que tel, c’est une vraie carte FireWire comme celle que l’on pourrait acheter en PCI-Express pour un Mac Pro ou en ExpressCard pour un MacBook Pro. En interne, c’est un contrôleur FireWire 800 interfacé en PCI-Express, comme dans n’importe quel Mac récent doté du FireWire.

Concrètement, c’est identique du point de vue technique à un support en natif dans la machine.

IP over FireWire : une fonction méconnue

Petit truc intéressant sous (Mac) OS X : l’IP over FireWire. Vous l’avez peut-être remarqué, le bus FireWire est vu comme une interface réseau sous (Mac) OS X, et c’est un moyen intéressant de relier rapidement deux machines pour partager des données.

Je dois avouer que j’ai utilisé la fonction assez rarement, la dernière fois c’est quand j’ai reçu mon MacBook Pro en 2007 : j’utilisais la fonction pour transférer les données entre mon vieux PC sous Windows XP et mon nouveau Mac, via une carte PCMCIA FireWire 800 sur le PC. Ca marchait assez bien et ça marche toujours avec des Macs récents (même via l’adaptateur Thunderbolt/FireWire 800) : dans mes tests récents avec iPerf, j’obtiens 730 mégabits/s en FireWire 800, ce qui est plutôt pas mal.

C’est utilisable depuis Mac OS X 10.3 ou depuis Mac OS X Server 10.2 (des hack permettent de l’activer sur la version client) et c’est pratique avec un vieux G3 ou G4 qui n’a que de l’Ethernet à 100 mégabits/s par exemple. Attention à Windows : ça ne fonctionne pas sous Windows Vista ou Windows 7 et sous Windows XP, il faut passer au SP3 pour que ça marche correctement et éviter le SP2.

Petite infos plus : si vous avez un hub FireWire, un Mac avec plusieurs prises ou un disque dur avec plusieurs prises, il est parfaitement possible de faire un réseau en étoile avec plusieurs machines. J’ai testé avec un MacBook blanc (FW400), un MacBook Pro (FW800) et un MacBook Air 2012 (via Thunderbolt) reliés à un disque dur FireWire 800 proposant deux prises FW800 et une prise FW400, ça marche très bien : toutes les machines se voient.

Thunderbolt vers FireWire 800 : le mode Target fonctionne

En attendant un test plus complet ce week-end, petit truc intéressant : le mode Target fonctionne avec l’adaptateur Thunderbolt vers FireWire 800. On peut donc passer un MacBook Air 2012 (et a priori 2011) en mode Target en branchant simplement l’adaptateur, et le contenu du disque dur sera accessible depuis n’importe quel Mac compatible FireWire.

Ca marche aussi en Thunderbolt, mais le câble Thunderbolt vaut 50 € et il faut un Mac Thunderbolt de l’autre côté.

L’adaptateur Thunderbolt vers FireWire est enfin là

Apple vient de mettre en ligne l’adaptateur Thunderbolt vers FireWire. Vendu 30 €, il va permettre de réutiliser vos anciens périphériques FireWire sur un Mac récent. A vous la joie des iSight, disques durs externes et autres caméras DV sur le MacBook Pro Retina.

Bonne nouvelle, il fournit bien de l’énergie aux périphériques et Apple indique qu’on est au même niveau que les anciens portables sur ce point : 7 W. De quoi alimenter un disque dur 2,5 pouces rapide sans soucis, même s’il tourne à 7 200 tpm.

Je rappelle quand même que l’USB 3.0 est plus intéressant que le FireWire 800 dans la majorité des cas, l’adaptateur n’est à mon sens qu’un moyen de réutiliser du vieux matériel.

[Prototype] Une carte FireWire 200 Apple

Originale, une carte FireDrill de chez Apple sur eBay. Cette carte PCI n’est jamais sortie officiellement (elle date de 1997)) et devait servir à accélérer les traitements audio et vidéo avec des puces dédiées (des processeurs 32 bits dédiés, cadencé à 100 MHz).

Attaque DMA : ça marche aussi en Thunderbolt

Juste pour info, j’en reparle dès que possible, l’attaque DMA via FireWire fonctionne aussi en Thunderbolt sur un Mac récent. Pas directement en Thunderbolt — c’est théoriquement possible mais je n’ai pas vu d’exploitations de la technologie — mais tout simplement… en FireWire.

En fait, comme Thunderbolt est du PCI-Express, il suffit de brancher un adaptateur FireWire dans la chaîne et effectuer l’attaque de façon classique, en FireWire. Pour le moment, il existe deux solutions dans le commerce : soit l’écran Thunderbolt Apple soit un adaptateur ExpressCard Sonnet couplé à une ExpressCard FireWire. Un test a été effectuée avec le second choix… et ça marche.

Les outils classiques sont utilisables, rien de neuf. ce n’est pas réellement une attaque via Thunderbolt, mais le résultat est le même.

Notons aussi que pour les machines qui n’ont pas de FireWire, brancher une ExpressCard ou une carte PCMCIA suffit : comme les pilotes sont standardisés, les OS activent les cartes sans intervention de l’utilisateur…

Récupérer le mot de passe d’un Mac avec un simple câble FireWire

Honnêtement, je n’y croyais pas trop. Je sais depuis un moment que le FireWire est une potentielle faille de sécurité, lié au fait qu’il est possible de lire la mémoire directement (accès DMA), mais je pensais naïvement qu’il fallait du matériel haut de gamme pour pouvoir effectuer ce genre d’attaque.

L'outil du hacker

En fait, non. Un simple câble FireWire et un Mac permettent de faire un dump de la mémoire d’un autre Mac et de récupérer le mot de passe d’ouverture de session. C’est totalement trivial et très rapide si vous avez un accès physique — comme pas mal de failles, certes —. J’ai testé cet après midi, c’est très efficace.